La valorisation juridique des langues kanak

Titre

La valorisation juridique des langues kanak

Description

Même si elles bénéficient d’une reconnaissance constitutionnelle, les 28 langues vernaculaires kanak ne jouent officiellement qu’un faible rôle en matière de droit et de justice. Ce rôle est pourtant essentiel pour comprendre la coutume et révéler un droit coutumier conforme à celle-ci. À cette fin, les jugements rendus par les juridictions en formation coutumière sont très narratifs et reprennent souvent, dans leur motivation et en langues kanak, les adages et l’imaginaire kanak. Il n’en demeure pas moins que la place des langues kanak dans les mécanismes de production normative coutumière doit être développée.

Source

Cahiers du CRINI n° 2, 2021, "Droit et langue : pourquoi et comment des exceptions juridiques et linguistiques territoriales ?", coordonné par D. GARREAU et E. BRACCHI

Date

décembre 2021

Fichiers

2021CahiersCRINI2-CORNUT-kanak.pdf

Citer ce document

“La valorisation juridique des langues kanak,” Droit coutumier en Nouvelle-Calédonie, consulté le 1 février 2023, https://coutumier.unc.nc/items/show/688.